LE TABAGISME

 

  • Le tabagisme:

    La consommation de tabac cause de nombreuses maladies cardio vasculaire et décès. Le tabagisme multiplie par deux le risque d'infarctus pour une consommation de 10 cigarettes par jour et le multiplie par par 3 pour 20 cigarettes par jour. 14 % des maladies cardiovasculaires chez les hommes ainsi que 2 % chez les femmes sont attribuables au tabac. En France, comme dans la plupart des pays industrialisés, la cigarette est la principale cause évitable de maladie et de mortalité.

.

 

Des substances contenues dans la fumée de cigarette agissent sur le consommateur de tabac, mais aussi sur les personnes se trouvant à proximité. C'est ce que l'on appelle le tabagisme passif

 

La fumée de cigarette contient entre 3 000 et 5 000 constituants différents, dont au moins 70  ont été identifiés comme toxique

 

Chez l'adulte, l'apparition du cancer du poumon est, dans 95 % des cas, liée à la consommation de tabac.

 La cigarette a de multiples raisons dêtre cancérigènes:

En brûlant, le tabac produit des goudrons qui sont composés de milliers de produits chimiques  et d’autres carcinogènes… Ces carcinogènes peuvent agir de deux façons : "dans les cigares, pipes et cigarettes lourdes (c’est-à-dire celles qui ont un fort taux de goudron), les "cochonneries" vont se déposer au début du système respiratoire,  elles vont rester dans les grosses bronches et être responsables de cancers dits proximaux. A l’inverse, dans les fumées plus légères, qui sont d’ailleurs plus féminines,(cigarette légère), les carcinogènes vont plus loin dans l’organisme. Ils vont passer dans le sang et créer des cancers plus éloignés, plus distants comme des cancers de la vessie ou du foie.

Les risques du tabagisme augmentent  la probabilité d’avoir une des maladies suivantes :

  • La plupart des types de cancer et particulièrement du poumon, de la bouche, de la gorge, du rein, de la vessie, du sein, de l'estomac et de l'intestin grêle;
  • Maladies cardio-vasculaires;
  • Maladies du poumon, y compris l'emphysème, la bronchite chronique qui aboutissent à long terme à une insuffisance respiratoire ;
  • Maladies à la bouche.
  • 66 000 personnes meurent de manière directe à cause du tabac chaque année en France
  • Et 4 millions de personnes meurent chaque année dans le monde.
  • Un fumeur sur deux décédera d’une maladie causée par la consommation de cigarettes, après, la plupart du temps, une maladie longue et douloureuse et dans un cas sur deux avant 65 ans.
  • Fumer diminue en moyenne de huit ans l’espérance de vie.
  • Les fumeurs risquent 18 fois plus d’être victime d’un cancer du poumon que les non-fumeurs. Le risque de faire un infarctus avant 65 ans est 3 fois plus élevé chez le fumeur.
  • 95 % des cancers du poumon sont détectés chez des fumeurs; l'usage de cigarettes dites "légères" ou de filtres ne réduit pas le risque.
  • Les non-fumeurs vivant avec un fumeur augmenteraient de 26 % leur risque de cancer du poumon, de 23 % leur risque d’infarctus.
  • Mais fumer multiplie aussi le risque de cancer du pancréas par 2, de cancer du nez, du foie et du col de l’utérus par 1,5 à 2,5, ainsi que de l’estomac, du rein et de leucémie myéloïde par 1,5 à 2. La liste est longue…

85 % des fumeurs "passifs" souffrent souvent de problèmes respiratoires

Mais, le bénéfice de l'arrêt du tabac est rapide : après trois ans sans tabac, le risque cardiovasculaire des ex-fumeurs est identique à celui des non-fumeurs

Un infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules (nécrose irréversible d'une partie d'un organe), en rapport avec un manque d'oxygène

emphysème: Maladie pulmonaire presque toujours causée par le tabagisme, due à une destruction de la paroi des alvéoles et une perte d'élasticité du poumon. Il y a alors trop d'air qui reste emprisonné dans les poumons.

Mathis nabot

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site